Référundum sur l'Europe

Publié le par Dross

Oui, le titre est un peu provocateur, mais le débat est bien la : "Voulez vous, ou non, de l'Europe ?"...

A une quinzaine de jour de ce référendum très important pour notre avenir, je remet donc le sujet sur le tapis (voir mon ancien article ;) ). Bon, maintenant que je me suis un peu plus renseigné (site internets du Oui, du Non, du Neutre ; des livres ; journaux ; etc), je pence pouvoir maîtrisé un peu plus le sjt ...

Tout d'abord, je vais regardé ce que me dit Fabius et tout ses ptits copains du NON (de droite comme de gauche) :
-Ils nous disent qu'il faut voté "non" pour montré que nous somment contre l'ultraliberalisme... Je sais pas comment ils les forment, chez science Po, mais il faudrait ptet leurs appendrent a lire : nous ne votons pas pour la "Création" de l'Europe, mais bien pour sa continuité, en effet dans ce texte, il y a beaucoup de reprises d'ancien traités (Nice, Maastricht... d'ou la longueur) qui sont déja accepté par l'Union (donc pour lequel nous ne nous exprimerons pas : car quel que soit le résultat, ces traitées la serons toujours la). De plus, celui de Nice est plus libéraliste que la constitution, donc (logique élémentaire) nous n'entrons pas dans plus de libéralisme, mais dans du libéralisme mieux contrôlé...

-Ensuite, les "NON", nous parlent d'une "Europe sociale"... J'aimerai enfin savoir ce qu'ils entendent pas "Europe Sociale" : c'est un jolie mot, je ne dit pas, mais qui sonne creux : car il n'a strictement aucuns sens. Ou s'il en a un, on nous l'aurait depuis longtemps donné (ce qui n'est pas le cas). De plus, il faut le rappelé, il n'est pas tout de réclamé une "Europe Sociale" : il faut aussi nous expliqué COMMENT on puis y arrivé, la encore : que dalle.

-Pour finir sur le "NON", j'ai vaguement entendu dire que "Si nous votons non, nous somment en accord avec Chirac" ... Il faudrait que Fabius et Co arrête de fumé du shit : on ne s'exprime pas sur la France (au cas ou ils auraient oublié) mais bien, et uniquement, sur l'Europe. Les petites querelles nationales n'on AUCUN sens ici.


Ensuite, regardons ce que nous disent les partisans du "OUI" :
-Tout d'abord que c'est enfin l'avènement de la puisance politique qui nous manquais tant depuis quelques années (faisant défaut a notre puissance économique). Enfin l'Europe pourra avoir un poid (non négligeable) sur le Monde.

-Aussi, nous disions il y a quelques temps que l'Europe a 25 était impossible avec les moyens actuels, et bien, cette constitution est faite pour cela non ? C'est la pierre qui manquais pour continué cette "aventure de l'Europe"... Pourquoi la refusé ?!?

-De plus, le texte en question a été rédigé par les mêmes personnes qui ont aidé a construire l'Europe, plus une concordance de touts les Etats a son sujet... La encore, a moins de s'être réveillé d'un coma de 10 ans... ce n'est pas bien nouveau tout cela : le Parlement, le libre échange, l'Euro, la culture Européenne, la citoyenneté Européenne.. etc... L'Europe continu sur sa lancé, fait ce que tout le monde (même nos livres d'Hist-Géo... c'est dire) attendait qu'elle face.



Bref, on peut toujours critiqué le manque de précision de la part des politiques (de Droite comme de Gauche), on peut aussi se demandé si le Camp du Oui est vraiment sincère (ce sur quoi le camps du NON base toute sa campagne) mais... justement, le NON peut toujours essayé d'être aussi clair et précis dans ses idées que le camps du OUI.

Ensuite, je ne fait pas de prosélytisme sur le vote du OUI : en effet, si vous ne voulez pas de l'Europe, si vous voulez resté cloîtré dans "notre France", si vous détesté l'inconnue et les "étrangers", je ne vous en voudrait pas si vous votez NON.

Mais, pour tout les autres, ceux qui croivent en autre chose que la France, le Oui semble plus normal.
Enfin, étant quelqu'un qui se sent plus de nationalité Européenne que Francaise (et en toute connaissance de cause) je voterai définitivement OUI.

Publié dans Politique

Commenter cet article