Dernier article ? (Sur Constitution Eu)

Publié le par Dross



Et oui, encore un article sur cette constitution Européenne ;) (ptet le dernier d'ailleurs).
Pour les nouveaux : voir mes 2 autres articles : j'y ferai allusion ;).

Donc. Pour commencé par ce fameux « Plan B » dont parle les médiats et toute la France (apparemment ;)). Tout d'abord, cette idée même me fait hurlé : car alors, si il existe VRAIMENT une connerie de ce genre (a savoir qu'une version light du texte passerai comme même, malgré un refus du peuple Français) ferai que la démocratie n'aurait eu aucun poids : le référendum n'aurai été d'aucun utilité : pire, nous serons bafoué dans notre vote.

Mais, il y a une autre vision de ce même « plan B » : à savoir la rédaction d'un autre texte, différent de celui-ci, car « n'étant pas bon » ... La aussi, il faudra qu'on m'explique comment cette constitution pourrait être rédigée autrement : car alors ce serai les MEME personnes qui le réécrirai (même personnes donc mêmes idées, c'est pas très compliqué a comprendre). De plus, les Français n'exercent pas une puissance hégémonique sur l'Europe, a savoir que la constitution doit aussi correspondre aux intérêts des 25 autres pays de l'Union, et oui M. Fabius, vivre en communauté implique des contraintes, voilà ou en est le social en France : tout pour nous, mais jamais de retour (et je ne reparlerai même pas du fameux jour travaillé pour les vieux...).

De plus, la question posé lors du Référendum est « voulez vous que la France intègre l'Europe du traité constitutionnel ? » et en AUCUN CAS est « voulez vous de cette constitution ? » (Où il y aurait un sous entendu dans le cas de la négative où un nouveau texte serait rédigé).
Pour moi, il n'y aura pas d'autres traitées, et il est totalement con de penser le contraire.

De plus, les interprétations libres du texte continue joyeusement : je pence notamment a cette histoire de l'Otan soulevé par NomaTsu (très justement ;)).
J'ai trouvé l'article, je site (puis j'explique derrière) :

Article I-41 : 2.
La politique de sécurité et de défense commune inclut la définition progressive d'une politique de défense commune de l'Union. Elle conduira à une défense commune, dès lors que le conseil européen, statuant à l'humanité, en aura décidé ainsi. Il recommande, dans ce cas, aux Etats membres d'adopter une décision dans ce sens conformément à leurs règles constitutionnels respectives.
La politique de l'Union au sens du présent article n'affecte pas le caractère spécifique de la politique de sécurité et de défense de certains Etats membres, elle respecte les obligations découlant du traité de l'Atlantique Nord [Otan] pour certains Etats membres qui considèrent que leur défense commune est réalisée dans le cadre de l'OTAN et elle est compatible avec la politique commune de sécurité et de défense arrêtée dans ce cadre.

Alors.... Explication : les décisions de l'Europe ne SERONT PAS obligatoirement en accord avec l'OTAN, loin de la : il y est dit, que les Etats qui y sont (encore) membre pourrons continué a y adhéré et accepté les conditions de l'OTAN, si l'Europe pence différemment (comme la crise d'Irak) les pays pourrons choisir de ne pas adopté l'attitude de l'Europe, mais celle de l'OTAN.
Personnellement, cela ce comprend : que l'on accorde à certains pays de gardé leurs anciennes alliances, cela est totalement normal, si (bien sur) cela n'oblige pas les autres a faire de même : c'est qui est justement le cas.
Bref, va falloir vraiment apprendre au camp du NON le truc qu'ils on apparemment zappé plus jeune : apprendre la lecture...

Il y aurait tant à dire sur ce texte... Sur les sous entendues du camp du OUI (qui nous prend pour des cons), sur les affabulations du camp du NON (qui nous prend doublement pour des cons : ils pensent que nous ne savons pas lire !).

Bref. Je finirai pas le fait que le NON recourt actuellement sur de la propagande (hautement informatif donc). Je trouve cela révoltant.
Puis il insistes les cons : rien que la semaine dernière j'en ai déchiré 2 de ses merdes rouges : « bonjour, tenez c'est pour la constitution... » Grand sourire. Je rends le sourire. Je prends. Je lis : « NON a la terrifiante et vil constitution qui nous fera tous crevé ». Je continu a sourire a la chère madame. Déchire lentement le chiffon stupide en 2, en 4, en 8. Et jette le reste par terre.
Bizarrement, malgré mon sourire toujours persistant, elle, elle ne souriais plus....

Faites comme moi.

Puis, allez votez.

[Je rappelle que je n'aime pas polluer mais la c'était pour le geste politique.]

Publié dans Politique

Commenter cet article