Nouvelle peau.

Publié le par Dross

Je vous présente enfin le nouveau design de mon blog. Pour les habitués, ce nouveau graphisme surprendra. Je n’ai en effet pas résisté à l’envie de faire un design avec un fond « ancien régime », pour ceux qui ne sauraient pas, cela reviens à la mode sur les sites de graphisme.
J’ai donc voulu pousser au maximum le concept d’un design « clean » pour un contenu qui l’est beaucoup moins. Mélange de vieux et de nouveau, de vieux motifs, avec un body clairement moderne, plus les effets de dégradés transparent qu’on s’autorise depuis peu à utiliser (« grâce » à la mise a jour de IE).

Une nouvelle catégorie aussi a vu le jour : Réflexions. De loin, cela ressemble à mon ancienne « Alternatives », mais maintenant, je séparerais les simples réflexions libres, des réflexions à proposition.
J’élargis aussi ma section Art à la musique, la littérature, le cinéma… Pour plus de liberté.


Voilà pour cette nouvelle mise à jour de ce lieu. C’est son troisième changement de design depuis sa création, le 12/06/2005 !

De nouveaux articles sont en préparation. A bientôt donc ;)

Commenter cet article

Christian Caminade 24/06/2008 19:17

Est ce encore à l’avantage des salariés que de parler de guerre des classes ?Non, sérieusement, tu as entendu un homme politique de gauche parler de lutte des classes à ses électeurs potentiels ?Dis-moi vite qui, j'y cours ! Non, il aurait bien trop peur de les effrayer, ce qui est d'ailleurs probable... Cela fait beaucoup de peureux, entre ceux qui ont trop à perdre à un changement, et les autres qui ont déjà perdu jusqu'à l'espoir qu'il arrive...Les politiciens de gauche n'ont à proposer que les idéaux de 1789, le siècle des Lumières, la Liberté ; c'est-à-dire tout ce qui fonde le pouvoir de l'oligarchie bourgeoise en place depuis Louis-Philippe, oligarchie qui a une dette énorme à payer : les 30.000 parisiens de 1871...Pour moi les choses sont claires : l'analyse de Marx était bonne, les solutions proposées, en revanche, étaient stupides !On ne remplace par une dictature par une autre. C'est tout un système qu'il faut renouveler, et pas forcément en faisant table rase du passé qui est riche d'enseignements, mais en prenant bien garde à repartir du présent. La principale difficulté, c'est de prendre le pouvoir en acceptant, dès que possible, d'en modifier le fonctionnement sur des idées nouvelles résultant d'engagements pris à l'avance.Où trouver la résolution nécessaire dans le troupeau bêlant ?